Rapport trimestriel Q4-2019
L’Euro-Score termine l’année 2019 sur une note positive

Chères lectrices, chers lecteurs,

Après la baisse de l’Euro-Score aux deuxième et troisième trimestres, nous nous étions demandé si nous étions en train de nous éloigner du pic. Cependant, le quatrième trimestre nous a réservé une bonne surprise: tous les pays ont affiché une évolution stable, voire positive. Cette augmentation n’est peut-être pas aussi importante que celle que nous avons connue les années précédentes – néanmoins, nous nous trouvons toujours à un niveau très élevé. Nous devons toutefois être conscients que nous sommes sur un marché cyclique et que la situation internationale tendue recèle des incertitudes. En ce qui concerne la mise en place du Brexit, ses effets ne seront tangibles qu’en l’an 2020. Et les risques géopolitiques existants, notamment le conflit entre l’Iran et les États-Unis, provoquent également un certain nombre de troubles sur le marché. Il reste à voir comment ces aspects affecteront l’Euro-Score.

Bien cordialement,


Sabine Barthauer

Contact

Mme. Sabine Barthauer
Membre du Directoire

L’Euro-Score termine l’année 2019 sur une note positive

Un bilan de l’année 2019 montre que la conjoncture immobilière européenne s’est quelque peu redressée, enregistrant une hausse de 0,9 %. Après une année 2018 marquée par un net recul, l’Euro-Score a tout d’abord connu une légère amélioration au premier trimestre 2019. Vers le milieu de l’année, les évolutions observées au niveau européen ont été influencées par la conjoncture immobilière négative au Royaume-Uni, due au Brexit. L’accélération du processus du Brexit au quatrième trimestre, en plus d’avoir un effet positif sur le REECOX UK, semble éclaircir les perspectives générales. À la fin de l’année, l’Euro-Score était en hausse de 2,7 % par rapport au troisième trimestre, et il s’élève maintenant à 235,2 points.

Œil REECOX Q4-2019

Deutsche Hypo Euro-Score

235,2

Le REECOX France, lauréat 2019

En consultant les différents chiffres clés, il apparaît clairement que l’indice REECOX a évolué positivement ou est du moins resté stable dans tous les pays examinés au quatrième trimestre. Comme les trimestres précédents, il n’y a guère eu d’évolutions en Pologne (+0,1 %, à 185,1 points) et en Espagne (±0 %, à 199 points), une bonne nouvelle dans ce contexte d’incertitudes politiques au niveau international. La dynamique de l’économie immobilière aux Pays-Bas a été légèrement positive, avec une hausse de 1,0 %, à 190,4 points. En revanche, une croissance significative a été enregistrée en Allemagne (+3,4 %, à 305,6 points), au Royaume-Uni (+3,0 %, à 195,2 points) et en France (+2,3 %, à 239,7 points). Dans l’ensemble, c’est en France que le REECOX a connu l’évolution la plus favorable l’année dernière, et de loin, avec une hausse chaque trimestre. Par rapport au même mois l’année dernière, l’indice y a augmenté de 8,4 %.

Modifications des variables d’entrée et desconjonctures immobilières
Δ Q4-2019 / Q3-2019

Pays

Indice de référence des actions

Indice immobilier

Indicateur conjoncturel

Taux d’intérêt de base

Taux d'intérêt des emprunts d’État sur 10 ans

REECOX Q3-2019 / Q4-2019
DE
up
up
eq
eq
upup
up
GB
up
upup
eq
eq
up
up
PL
do
up
do
eq
eq
eq
NL
up
up
do
eq
upup
up
FR
up
up
eq
eq
upup
up
ES
up
eq
eq
eq
up
eq