Rapport trimestriel Q2-2019
Ralentissement de la conjoncture immobilière européenne

Chères lectrices, chers lecteurs,

L’Europe est d’accord : depuis le début de l’année 2018, les valeurs trimestrielles de l’indice REECOX ont évolué de la même manière dans au moins cinq des six marchés observés — comme au deuxième trimestre 2019 : à l’exception de la France, où la progression de l’indice REECOX a été satisfaisante, la conjoncture des autres marchés a perdu de la valeur.

Cette évolution s’explique, entre autres, par la dégradation du climat des affaires sur l’ensemble des marchés considérés, à l’exception de la France. Il devient de plus en plus évident que les conflits commerciaux croissants et l’affaiblissement de l’économie mondiale ont un impact négatif sur l’humeur générale. En tout état de cause, les entreprises évaluent aujourd’hui leur situation actuelle et leurs perspectives d’activité comme étant nettement moins bonnes qu’au cours des années précédentes. En raison de la dépendance de l’immobilier à l’égard de l’évolution conjoncturelle, les effets se font entre-temps également sentir dans notre secteur. La suite de l’année montrera à quel point l’évolution actuelle est durable.

Bien cordialement,


Sabine Barthauer

Contact

Mme. Sabine Barthauer
Membre du Directoire

Ralentissement de la conjoncture immobilière européenne

La conjoncture européenne du Deutsche Hypo REECOX (Euro Score) a légèrement reculé au deuxième trimestre. Après un bref pic au premier trimestre, l’indice poursuit ainsi la dynamique négative qui a caractérisé 2018. Alors que les mois d’avril (-0,3 %) et de juin (-0,2 %) n’avaient pas apporté de changements significatifs, l’évolution en mai (-1,3 %) en particulier est responsable du bilan négatif du trimestre. L’Euro Score a ainsi baissé de 1,8 % à 232,7 points.

Œil REECOX Q2-2019

Deutsche Hypo Euro-Score

232,7

Seul REECOX France est en plein essor

À l’exception de la conjoncture immobilière française, les valeurs de l’indice pour tous les pays considérés dans le cadre de Deutsche Hypo REECOX ont baissé au deuxième trimestre.
REECOX France affiche ainsi un résultat positif pour le deuxième trimestre consécutif.

L’évolution au Royaume-Uni a été tout à fait différente : REECOX UK a enregistré la plus forte baisse parmi tous les pays et est passé sous la barre des 200 points. Le drame de l’évolution devient clair par rapport à l’année précédente : par rapport à juin 2018, l’indice a perdu environ 20 points, affichant son plus bas niveau depuis l’été 2016.
Quoique moins marquées, des baisses ont également été observées en Allemagne
(-2,2 %) et aux Pays-Bas (-1,6 %).

En revanche, la conjoncture immobilière en Pologne (-0,4 %) et en Espagne (-0,6 %) a été plus ou moins stable. Néanmoins, il convient de noter que REECOX Espagne n’a faibli que légèrement, mais régulièrement, tandis que l’évolution en Pologne était plus volatile.

Modifications des variables d’entrée et desconjonctures immobilières
Δ Q2-2019 / Q1-2019

Pays

Indice de référence des actions

Indice immobilier

Indicateur conjoncturel

Taux d’intérêt de base

Taux d'intérêt des emprunts d’État sur 10 ans

REECOX Q1-2019 / Q2-2019
DE
up
do
dodo
eq
dodo
do
GB
up
do
dodo
eq
dodo
do
PL
eq
up
do
eq
dodo
eq
NL
up
do
do
eq
do
do
FR
up
do
up
eq
dodo
up
ES
eq
up
do
eq
dodo
eq