Rapport trimestriel Q3-2018
L’Euro-Score stagne au troisième trimestre

Chères lectrices, chers lecteurs,

Le salon EXPO REAL a montré cette année de façon saisissante à quel point le secteur de l’immobilier se porte bien sur l’ensemble des principaux marchés européens. De nombreuses transactions ont récemment été conclues et beaucoup d’autres ont été concrètement abordées à Munich. L’évolution de REECOX reflète également la persistance de ce fort dynamisme sur les marchés : l’Euro-Score a tout juste reculé de 0,5 % et se maintient ainsi à son plus haut niveau historique.

L’Europe est actuellement confrontée à de nombreux défis, notamment sur le plan politique. D’un point de vue économique, tout indique pourtant qu’elle n’a toujours aucun souci à se faire quant au secteur de l’immobilier. Les conditions économiques générales observées restent constamment bonnes à très bonnes sur les six marchés que nous examinons. Et après un EXPO REAL réussi, nous pouvons dire qu’il règne un climat de confiance, qui s’observe partout et qui atteint un niveau que nous n’avons peut-être encore jamais connu.


Sabine Barthauer

Contact

Mme. Sabine Barthauer
Membre du Directoire

L’Euro-Score stagne au troisième trimestre

Après avoir enregistré une progression continue depuis le milieu de l’année 2016, la conjoncture immobilière européenne (l’Euro-Score de REECOX) a connu une tendance baissière pour la première fois au 1er trimestre 2018. Le 2e trimestre a toutefois déjà contredit les conjectures annonçant un renversement de tendance général sur les marchés immobiliers européens. Il n’a pas non plus été possible d’identifier de tendance claire au 3e trimestre. Certes, l’Euro-Score a de fait connu une évolution négative, mais le recul de 0,5 % constitue davantage une stagnation qu’une baisse. L’évolution a toutefois été variable au cours du trimestre : tandis qu’une progression a été observée durant les mois de juillet (+0,5 %) et d’août (+0,5 %), la tendance a comparativement été à la baisse en septembre par rapport au mois précédent avec un recul de 1 %. L’Euro-Score de REECOX se porte actuellement à 245,4 points. Au vu de l’évolution ambivalente du premier semestre, il convient de continuer d’attendre pour savoir quelle direction prendra l’Euro-Score de REECOX à l’avenir. Bien que les indices négatifs s’accumulent, il n’est actuellement pas possible de dégager une tendance claire. Et toujours est-il que la conjoncture immobilière européenne se situe historiquement à un très haut niveau.

Œil REECOX Q3-2018

Deutsche Hypo Euro-Score

245,4

L’Allemagne toujours au top

La conjoncture immobilière des pays examinés dans le cadre de REECOX a de fait connu une évolution négative par rapport au 2e trimestre, à l’exception de l’Allemagne, même si les évolutions dans certains pays ont plutôt correspondu à une stagnation. Si en Espagne le recul s’est toutefois avéré comparativement sans appel avec une baisse de 3,8 %, seul un très légère recul de la conjoncture immobilière a été constaté en septembre dans l’ensemble des pays examinés par rapport au mois précédent.

Modifications des variables d’entrée et desconjonctures immobilières
Δ Q3-2018 / Q2-2018

Pays

Indice de référence des actions

Indice immobilier

Indicateur conjoncturel

Taux d’intérêt de base

Taux d'intérêt des emprunts d’État sur 10 ans

REECOX Q2-2018 / Q3-2018
DE
eq
up
eq
eq
eq
eq
GB
do
do
up
upup
up
do
PL
up
do
do
eq
eq
eq
NL
up
do
eq
eq
eq
eq
FR
up
do
do
eq
eq
eq
ES
dodo
do
dodo
eq
eq
do