Rapport national France Q2-2019
« Nous vivons actuellement un cycle extraordinaire. »

Chères lectrices, chers lecteurs,

L’index REECOX français a connu une évolution positive pour le deuxième trimestre consécutif. Cela se reflète également sur le marché immobilier : avec un volume d’investissement de 14 milliards d’euros au second semestre, le niveau record de l’année dernière a de nouveau été atteint. Cela nous place à un peu moins de 50 % au-dessus de la moyenne décennale. Nous vivons actuellement un cycle extraordinaire. Et même s’il est clair que ce cycle doit prendre fin un jour, nous n’en voyons toujours pas de signes clairs. L’immobilier est très recherché, notamment en raison de l’absence d’alternatives d’investissement réelles. Toutes les catégories d’actifs sont prisées — à une exception près : l’investissement en immobilier commercial. Ici, le volume s’est effondré de 27 % par rapport à l’année précédente. L’avenir des hypermarchés, en particulier, est incertain. Le comportement des consommateurs a changé et il existe déjà beaucoup de discussions sur la façon de restructurer ces vastes zones scellées et de les utiliser judicieusement dans une perspective de durabilité. La végétalisation des toitures ou l’aménagement alternatif des grands parkings font partie des premières réflexions.


Anne-Isabelle Carbonnières

Contact

Mme. Anne-Isabelle Carbonnières
Managing Director France

Téléphone: +33 1 550 484 85
E-mail: Anne-Isabelle.Carbonnieres@Deutsche-Hypo.de

REECOX France poursuit son évolution positive

L’indice REECOX français a déjà sensiblement progressé au premier trimestre, et cette tendance s’est également poursuivie au deuxième trimestre. Il convient de noter que dans le cadre de REECOX, la France a connu une évolution contraire à la tendance par ailleurs négative. Au total, REECOX France a progressé de 1,2 % à maintenant 231,8 points.

Les marchés boursiers s’apaisent quelque peu

Après l’évolution très volatile des marchés boursiers français depuis le milieu de l’année dernière, avec quelques taux de variation à deux chiffres par rapport au même trimestre de l’année précédente, la dynamique semble maintenant se ralentir quelque peu. L’évolution de l’indice boursier de référence français CAC 40 s’est poursuivie positivement. Après une hausse de 3,5 %, il s’établit désormais à 5539 points, pour atteindre un niveau qui n’a été plus été aussi élevé depuis décembre 2007.

En revanche, l’indice boursier immobilier FTSE EPRA/NAREIT France a récemment subi un léger recul. Par rapport au trimestre précédent, il a reculé de 1,8 % à 3665 points fin juin.

Les attentes économiques concernant l’indicateur de climat économique (ESI) sont à nouveau un peu plus positives : après que le climat des affaires a menacé de passer sous la barre des 100 points en avril, la situation s’est sensiblement améliorée. À la fin du trimestre, une valeur de 103,9 points a été atteinte, ce qui correspond à une augmentation de 1,9 % par rapport au trimestre précédent.

Synopsis des variables d’entrée et desconjonctures immobilières Q2-2019

Pays

Indice de référence des actions

Indice immobilier

Indicateur conjoncturel

Taux d’intérêt de base

Taux d'intérêt des emprunts d’État sur 10 ans

Q1-1904/1905/19Q2-19Delta (%)
Q1-19 / Q2-19
DE
up
do
dodo
eq
dodo
303,4
302,4
303,1
296,6
-2,2
GB
up
do
dodo
eq
dodo
205,1
203,7
196,2
198,9
-3,0
PL
eq
up
do
eq
dodo
187,6
185,5
183,7
186,8
-0,4
NL
up
do
do
eq
do
191,4
192,9
188,4
188,4
-1,6
FR
up
do
up
eq
dodo
228,3
230,4
230,4
231,8
1,5
ES
eq
up
do
eq
dodo
199,3
198,8
198,2
198,0
-0,7