Rapport national France Q3-2018
„Les investisseurs s’orientent de plus en plus vers des investissements durables et verts.“

Chères lectrices, chers lecteurs,

Dix années se sont écoulées depuis que la crise financière a atteint son paroxysme avec l’effondrement de la banque américaine Lehman Brothers. Depuis, notre branche s’est sensiblement professionnalisée. Chaque décision d’investissement fait l’objet d’un questionnement critique, aussi bien de la part des banques que des investisseurs. Cela s’applique également au marché immobilier français, qui a dans l’ensemble connu une évolution extrêmement positive au cours des dix dernières années. Rien qu’au premier semestre 2018, un volume de transaction de 12,5 milliards d’euros a été atteint, ce qui représente une progression de 27 % par rapport à l’année précédente. Il est intéressant de constater qu’environ 3 milliards d’euros ont été investis dans des actifs neufs. L’importance croissante prise par l’« immobilier vert » sur le marché français constitue un moteur essentiel de cette évolution. Les investisseurs s’orientent de plus en plus vers des investissements durables et verts, une tendance qui va continuer de se renforcer à l’avenir!


Anne-Isabelle Carbonnières

Contact

Mme. Anne-Isabelle Carbonnières
Managing Director France

Téléphone: +33 1 550 484 85
E-mail: Anne-Isabelle.Carbonnieres@Deutsche-Hypo.de

La conjoncture immobilière française à un niveau élevé

Après avoir suivi l’élan général au 2e trimestre, la conjoncture immobilière française connaît au 3e trimestre un recul minime de 0,6 %, qui se situe au niveau de l’Euro-Score. Avec désormais un score de 236,2 points, la conjoncture immobilière française continue de se stabiliser dans l’ensemble à un niveau élevé.

Le CAC 40 progresse, des indicateurs en baisse sur les marchés immobiliers

La tendance persistante dans l’ensemble repose toutefois sur des évolutions en partie opposées des facteurs incidents. Tandis que le CAC 40, l’indice boursier de référence français, a nettement progressé avec une hausse de 7,3 % par rapport au trimestre précédent pour retrouver son plus haut niveau d’avril, l’indice boursier immobilier FTSE EPRA/NAREIT connaît lui une tendance baissière : après une légère croissance en juin, une baisse a été observée en août et plus particulièrement en septembre, tant et si bien qu’un recul de 2 % à désormais 3,865 points a été enregistré par rapport au trimestre précédent. L’évolution de l’Economic Sentiment Indicator (ESI) indique également une tendance à la baisse : en comparaison avec le trimestre précédent, l’indicateur du climat général chez les experts immobiliers a reculé de 3 % pour se porter actuellement à 106,3 points.

Synopsis des variables d’entrée et desconjonctures immobilières Q3-2018

Pays

Indice de référence des actions

Indice immobilier

Indicateur conjoncturel

Taux d’intérêt de base

Taux d'intérêt des emprunts d’État sur 10 ans

Q2-1807/1808/18Q3-18Delta (%)
Q2-18 / Q3-18
DE
eq
up
eq
eq
eq
310,7
314,9
316,3
312,8
0,7
GB
do
do
up
upup
up
219,0
218,8
218,8
216,5
-1,1
PL
up
do
do
eq
eq
189,1
190,8
189,8
188,3
-0,4
NL
up
do
eq
eq
eq
200,4
201,5
200,5
199,3
-0,5
FR
up
do
do
eq
eq
237,7
238,9
237,9
236,2
-0,6
ES
dodo
do
dodo
eq
eq
204,1
200,7
198,8
196,4
-3,8